PARTAGER
Tensiomètre de poignet iHealth
Tensiomètre de poignet iHealth

Vous en aurez pris l’habitude, sur le Geek Sportif, nous vous parlons régulièrement de Santé connectée. Et aujourd’hui, j’ai testé un tensiomètre de poignet de la marque iHealth. Alors, à quoi sert ce tensiomètre ? Est-il précis ? L’application est-elle facile à utiliser ? Le produit est-il bien fini ? Vous allez tout savoir sur le tensiomètre de poignet iHealth !

Esthétique et ergonomie ⇒ 9.5/10

Esthétique du tensiomètre de poignet iHealth

A force de faire des tests, j’en ai vu passer des objets. souvent, on obtient une esthétique passable et des matériaux utilisés assez basiques. Mais, là, iHealth apporte la « Apple Touch » : à savoir que l’on a là un très bel objet, au design soigné. De couleur blanche, l’objet est assez gros et plutôt lourd sur le poignet, mais vu que son utilisation est toujours de courte durée, cela n’est guère problématique. Ce tensiomètre est bien fini, agréable au toucher. Son brassard est très confortable.

De plus, il est livré avec un boitier de rangement de forme carré : celui-ci est également une belle réussite esthétique, avec son couvercle transparent et ses boutons pression pour l’ouvrir facilement. Bref, on a là un très bel objet avec ce tensiomètre de poignet iHealth : c’est assurément un de ses points forts !

Ergonomie

Tensiomètre de poignet iHealth : package
Tensiomètre de poignet iHealth : package

Avec son système de velcro, le tensiomètre de poignet iHealth est facile à mettre : il y a même des images dans l’application pour bien expliquer son positionnement. Sur sa face antérieure, on retrouve le port micro USB : celui sert à recharger votre tensiomètre via le port USB de votre ordinateur. La charge est rapide (je l’ai laissé 15 minutes, et depuis plus d’un mois j’ai pu l’utiliser régulièrement sans qu’il ne soit déchargé). Sur sa face postérieure trône l’unique bouton Start / Stop : il permet comme son nom l’indique de commencer ou stopper une mesure, mais il sert également pour connecter le tensiomètre via bluetooth avec le smartphone.

Pour terminer avec cette partie consacrée à l’ergonomie, ce tensiomètre iHealth est livré avec un guide de démarrage rapide et un manuel de l’utilisateur : l’un comme l’autre sont bien expliqué (et bien traduit, j’ai vu tant de mode d’emploi dont la traduction était digne d’un Google Trad sans relecture…), et comme l’application est également très facile à utiliser, je ne pense pas qu’utiliser ce tensiomètre soit problématique, quelque soit le public qui va l’utiliser…

Bref, comme pour l’esthétique, l’ergonomie est au beau fixe : ce teniomètre de poignet iHealth est bien pensé et facile à utiliser.

Fonctionnalités ⇒ 6.5/10

Appairage bluetooth simplifié

Je suis assez sensible à la facilité d’utilisation, surtout quand on parle de produit grand public. Et un tensiomètre comme celui-ci est notamment destiné à un public plus âgé. Pour ce public, il faut avant tout que les procédures soient faciles à réaliser, car ils ont parfois « peur » de l’informatique (si vous voyez ma mère avec un téléphone portable…). Bref, ici, à nouveau, c’est une bonne surprise, car c’est très simple : On active le bluetooth sur le téléphone ou la tablette (je l’ai testé via un iPad3), on appuie sur le gros bouton start / Stop et en 5 secondes, l’appareil apparaît, on le clique et c’est fini ! Plus rien à faire les fois suivantes, c’est transparent pour l’utilisateur !

Bref, cet appairage est très simple à faire et c’est à nouveau un très bon point pour ce tensiomètre de poignet iHealth !

Des mesures riches

Tensiomètre de poignet iHealth : de profil
Tensiomètre de poignet iHealth : de profil

On va tout de même vous parler de la fonction principale de cet objet : à savoir prendre votre tension systolique / diastolique et votre fréquence cardiaque. Nous reviendrons dans un paragraphe suivant sur la fiabilité des mesures, mais ce que j’ai bien aimé, ce sont les graphiques que l’application génère, très simple à lire. Vous pouvez ainsi facilement accéder à votre moyenne historique et de confronter votre mesure du jour à cette moyenne (mais aussi à la classification de l’OMS pour vérifier que vous êtes dans la norme).

Mais une compatibilité bien trop restreinte

C’est là que le bas blesse. Ce tensiomètre n’est compatible qu’avec les produits Apple… Donc les possesseurs de smartphone android feront la difficile expérience que vivent au quotidien les possesseurs de WindowsPhone : ils restent sur le côté de la route ! Si vous avez un produit apple, encore faut-il qu’il soit parmi la liste suivante :

  • ipod Touch de 4ème et 5ème génération
  • iPhone 4 et supérieur
  • iPad2 et supérieur
  • iPad Mini

Bref, c’est là le plus gros point négatif de ce tensiomètre !

… et un manque de fonctionnalités…

Comme je vous l’ai dit, les mesures sont riches, la fonction recherche est sympathique, j’ai aussi bien aimé que les l’on sache où l’on en est par rapport aux normes de l’OMS… Mais, ce sont vraiment les fonctions « habituelles » de ce type d’objet… J’aurais vraiment aimé une ou 2 fonctionnalités en plus, comme du partage sur les réseaux sociaux (et encore, je n’ai guère envie de publier ma tension sur Facebook, mais certains peuvent en avoir envie…) ou encore une fonction mail, qui envoie de manière autmatique à votre médecin (où votre mère qui a toujours peur que vous soyez en mauvaise santé) les résultats de votre mesure…

Interface de l’application ⇒ 7.5/10

Une interface très jolie

Tensiomètre de poignet iHealth : l'application
Tensiomètre de poignet iHealth : l’application

Je le dis et répète depuis le début de ce test, mais il faut encore avouer qu’il y a un grand soin à l’esthétique de cette application : les graphiques sont très jolis, l’interface est simple à comprendre et on a même le droit à un écran général qui affiche l’ensemble de vos informations. Et c’est finalement cela ce qui est le mieux dans cette implication, c’est que l’on affiche toutes les informations : car vous pouvez centraliser plusieurs données de vos appareils iHealth, comme la balance ou le traqueur d’activité. ainsi d’un coup d’oeil vous pouvez voir si les séances de sport de la semaine dernière ont eu un vrai impact sur votre santé !

… et facile à utiliser

L’autre bonne idée de l’application iHealth my vitals, c’est lors de la prise de tension : tout vous est expliqué via des images. Et quand vous devez positionner votre bras avec une certaine inclinaison, l’application vous dit exactement quand vous atteignez la bonne position, via les capteurs contenus dans le tensiomètre…

Intérêt pour la santé ⇒ 8.5/10

Des mesures très précises

Pour effectuer ce test, j’ai comparé les résultats du tensiomètre de poignet iHealth avec 2 autres tensiomètres, dont un traditionnel. Finalement, sur les différentes prises que j’ai pu effectuer (et j’ai réquisitionné tous mes proches !), on obtient à peine 2 à 3% d’erreur. Donc les résultats de ce tensiomètre de poignet iHealth sont très fiables.

Résultat du test

Esthétique et ergonomie 95%
Fonctionnalités 65%
Interface de l'application 75%
Note Globale 78%

Comme vous l’aurez compris, on a avec ce tensiomètre de poignet iHealth un accessoire très bien fini, avec une application bien conçue, même si elle manque un peu de fonctionnalité avancé. Mais son plus grand point négatif est avant tout le fait qu’il n’est disponible que si vous possédez un appareil Apple, les autres passeront leur chemin !

Vous avez aimé ce test, alors suivez-nous sur twitter :

LAISSER UNE RÉPONSE