PARTAGER
Souris Steelserie
Souris Steelserie

Je vais prévenir tout de suite que pour lire ce test il va vous falloir quelques connaissances de l’univers de Blizzard et de son célèbre MMO (jeu massivement multijoueur), j’ai nommé : World Of Warcraft. Le MMO le plus joué au monde !

J’avoue qu’en tant que geek classique j’adore ce jeu, et ceci depuis de nombreuses années. J’ai « usé » une dizaine de souris à jouer des druides elfes, des voleuses gnomes ou des chasseuses draenei. Je suis donc fin prêt pour tester cet accessoire de eSport.

Le design de la souris SteelSeries WoW 2012 au service du eSport

Malgré le support de la souris qui est… colossal, le design et le look de cet accessoire de eSport sont plutôt sobre. Il est composé de la carte d’Azeroth en fond gris avec le logo World Of Warcraft en bleu fluo (avec rétro-éclairage). D’ailleurs on peut aussi régler l’intensité du logo bleu selon quatre paliers (on peut même l’éteindre !).

Prise en main de la souris SteelSeries WoW 2012 souris pendant un raid

Pour la tester il n’y a rien de mieux qu’un bon raid aux caveaux de Mogu’shan. Là où le trash de base extermine les pauvres joueurs que nous sommes…

Pendant le raid j’ai constaté que la prise en main de cet accessoire de eSport est bien pensée et confortable.  La forme de la souris me convient car, au contraire de certaines Logitech, il n’y a pas de côtés anguleux. La souris est tout en rondeurs et les boutons sont naturellement accessibles.

Lors des combats contre des boss j’ai trouvé que les temps de réaction étaient corrects et sans lag.

Cette souris de eSport dispose de boutons totalement programmables avec des raccourcis simples à gérer.

Utilisation des boutons paramétrables de la souris SteelSeries

Sur cette souris eSport il y a 11 boutons totalement paramétrables. Il y en a deux qui se situent de chaque côté de la molette, mais au final je ne les utiliserai pas car je n’arrive pas à m’y faire. Les autres se trouvent sous l’annulaire et sous le pouce. Cela est très classique et les utiliser en jeu est facile. Même si parfois j’ai pu grommeler contre leur sensibilité, mais la souris SteelSeries est réglable.

Qu’est-ce que le SteelSeries Engine ?

Le logiciel SteelSeries Engine permet de programmer les boutons de la souris SteelSeries eSport à l’aide des macros personnalisées. L’engine permet également de sauvegarder des profils de jeu : un profil pour World Of Warcraft avec une fonction attachée à certains boutons et d’autres fonctions pour d’autres jeux. Bien pratique.

Au final, l’Engine propose plus de 120 commandes à assigner aux boutons de cette souris eSport.

Que penser de la colossale station d’accueil ?

La station est ceinturée de runes d’Azeroth. Elle sert à charger la souris eSport  mais aussi de récepteur. Le socle fait également office de chargeur / récepteur. Le design du socle ressemble à un portail de WoW et il a trouvé sa place sur mon bureau comme élément de décoration geek eSport.

Conclusion sur la souris SteelSeries WoW 2012

Le prix de la souris eSport est certes élevé mais des concurrents comme Logitech (par exemple) sont dans la même gamme de prix. Et pour les joueurs avec un /played important ce sera un confort sans égal. Vive le eSport !

  • Interface de la souris eSport : RF sans fil
  • Technologie de détecteur de mouvement au laser
  • CPP : 8 200
  • Images par secondes : 12 000
  • Bande de fréquence : 2.4 Ghz
  • Portée du routeur sans fil : 3 mètres
  • Autonomie de 16 heures
  • Poids de la souriseSport : 0.115 grammes
  • Dimension de la souris eSport : 81 X 115 > 40 mm
  • Temps de recharge de la souris SteelSeries : 1 heure
Development
Design
Marketing

La souris eSport propose 11 boutons entièrement paramétrables via une interface simple et claire. Pour jouer sur du MMO ou du FPS pendant des heures, cette souris sera votre partenaire idéal. Son look, le support colossal et le sans fil et filaire en même temps sont bon.
Cependant, le prix et le manque de système de poids baisse sa note.

LAISSER UNE RÉPONSE