PARTAGER
Fitbit Force
Fitbit Force
Fitbit Surge
Fitbit Surge

Le Fitbit Surge était là !

La femme âgée de 43 ans (Jeannine R.) de Pennsylvanie (East Lampeter Township) expliqua qu’elle avait été violée un jour de neige (cela à son importance), puis l’homme se sauva par la fenêtre dans la neige. Mais pendant l’interrogatoire, elle a changé son histoire car il n’y avait pas les empreintes des bottes de l’homme dans la neige autour de chez elle. Mais le Fitbit était présent sur les lieux pendant l’acte !
En effet, la police a analysé les données du traqueur d’activité expliquant que la femme était « Réveillée et qu’elle marchait tranquillement » pendant qu’elle était attaquée. Au final, la police attaque la femme pour fausses déclarations et deux autres délits.
Dans le futur, est-ce que la police et les enquêteurs analyseront systématiquement les divers capteurs portés par les personnes ? Est-ce que les juges et jurys prendront en considérations les informations récoltées par ces traqueurs d’activité ? Quid des criminels portant une Apple Watch ? Et vous, qu’en pensez-vous ?

 
Source

LAISSER UNE RÉPONSE