PARTAGER

En résumé :

Voir l’offre

Inventeur de la ceinture cardiofréquencemètre sans fil dès 1979, Polar est un des acteurs majeurs de la montre sport avec Garmin. Cette fois-ci, il nous propose la Polar M600, une montre sport avec pour innovation d’embarquer deux OS ! L’OS propriétaire de Polar et Android Wear. Nous avons fait subir à cette montre sport les pires tourments, quels sont les résultats ? Faut-il craquer ? Suivez-nous.

Design & Solidité

Polar M600 : l'ecran et le lecteur cardio optiqueLe design a le mérite d’être original car il mélange les bandes chromées de la Polar A360 et le look général et costaud de la Polar V800. Par contre son épaisseur la disqualifie pour la porter toute la journée et les poignets féminins. Il y a deux boutons, l’un pour l’entrainement et le second pour la navigation. A noter qu’il est possible de commander certaines fonctions à la voix via Android Wear. Mais cette fonction est un gadget.
L’écran est tactile, (il ne fonctionne pas avec les gants) et ne fonctionne pas sous l’eau (comme la plupart). Un bon point concerne l’affichage couleur qui apporte un meilleur confort de lecture pendant une session sportive et sous le soleil.

Selon notre scénario dédié aux montres sport, l’autonomie de la Polar M600 est plutôt légère avec deux jours annoncés mais un jour selon nos tests. Ceci est dû à l’écran allumé en permanence, aux couleurs et à l’utilisation (GPS, etc.).
La recharge est le même système que sur la TomTom Touch, soit le modèle Tesla ! 40 minutes pour 90% et une heure pour arriver aux 100%. J’adore ce système.

La Polar M600 est IPX8 et totalement étanche et compatible avec la natation.

Précision & Fiabilité

Polar M600 et le runningPolar offre un nouveau type de lecteur cardio optique avec 6 LEDS ! Ce qui est le maximum dans les montres sport. La précision du lecteur cardio optique fait pâle figure par rapport à notre lecteur FC de référence (ceinture cardio). Au vu des courbes il s’avère que le lecteur cardio optique souffre de latence par rapport à une ceinture cardio.
Bien entendu, pour plus de précisiosn vous pouvez coupler la Polar M600 avec une ceinture cardio classique. Pour finir avec la fréquence cardiaque, la Polar M600 ne tombe heureusement pas dans le piège du « Mesurons la fréquence cardiaque (FC) toute la journée et vidons la batterie allègrement sans apporter d’informations utiles ! ». Cette montre sport mesure la FC uniquement quand c’est utile, à la demande : parfait !

Au niveau GPS et pour la toute première fois, Polar embarque une puce GPS et  Glonass. La précision n’est pas renversante et le tracé s’écarte de 50 à 70% de notre montre sport GPS de référence. Voir le paragraphe dédié sur l’intérêt du GPS + Glonass.

Le point sur GPS et Glonass

Le Global Positionning System a été démocratisé par les GPS de voiture et surtout les smartphone. Il est composé de 24 satellites américains qui permettent de se géolocaliser. Glonass est la même chose mais possédé par les Russes.

La promesse d’avoir un système GPS / Glonass sur sa montre sport est que la montre choisira le meilleur signal selon la force des signaux GPS ou Glonass.

La pratique : d’après certains scientifiques les deux systèmes ne peuvent pas communiquer ! La promesse est donc caduque. Cependant, les temps d’accroche des satellites seraient plus rapides (on parle de quelques secondes). Bref, si vous avez une montre uniquement GPS, elle est amplement suffisante et n’en changez pas pour avoir du Glonass en plus.

Enfin, dernier petit souci, la montre sport peut réveiller car elle détecte vos mouvements. Et si vous bougez votre poignet trop rapidement, la Polar M600 va s’allumer !

L’installation est plutôt longue !

Fonctionnalités

Polar M600 et le tracéPolar utilise la plateforme Android Wear de Google. Un des intérêts de cela est que les fonctions smartwatchs sont gérées directement par l’OS de Google. Ainsi, on a accès à des tonnes de Widgets, applications et personnalisations pour sa Polar M600. mais cela a un prix. Au 1er démarrage il faut télécharger android Wear (gratuit) sur son smartphone. Ensuite, on appaire avec la montre sport. Attention : pendant ce moment, il faut éloigner les autres appareils Bluetooth car sinon il faut s’y prendre à plusieurs fois.
Puis, il faut télécharger l’application Polar Flow et appairer le tout de nouveau. C’est un des désavantages à avoir deux OS, il faut appairer deux fois.
Et ont fini avec l’installation de Polar Flow sur votre ordinateur (puis création des profils, champs de données, etc.). Je vous l’accorde, c’est plutôt long pour utiliser une montre sport. Mais rassurez-vous, une fois cela fait « Il n’y a plus qu’à » allez s’entraîner.

Les modes sportifs

Cette partie est prise en main par l’OS de Polar, le Polar Flow. On profite donc de l’importante expérience de Polar. Un excellent point. La montre sport Polar M600 gère des activités sportives mais pas le multi sport (comme le triathlon par exemple avec des fonctions comme les temps de transition, etc.). Pour cela il faut passer sur une Polar V800 (pour une centaine d’euros de plus).

Fonctions traqueur d’activité

Il y a un écran « Ma journée » qui récapitule toutes les informations, le pourcentage d’activité vis-à-vis de l’objectif, la distance parcourue, le nombre de pas et les calories brûlées.
Au niveau de la mesure du sommeil vous trouverez le temps de sommeil, le sommeil réparateur et le temps de sommeil agité. Mais comme sur toutes les montres, c’est anecdotique…

Fonctions smartwatchs

Ces fonctions sont gérées par Android Wear. Ainsi, les notifications  (calendrier et smartphone) apparaissent en bas de l’écran et on les glisse pour les lire. Simple et pratique. Android Wear gère également les appels, les contrôles à la voix, la commande de la musique, des Widgets, etc. Il permet également les changements de Watchfaces, etc. Les apports d’Android Wear sont importants.
Pour les fans de sport en musique la Polar M600 peut embarquer votre musique et la lire en direct, sans avoir besoin d’un smartphone. Attention c’est juste réservé aux utilisateurs d’Android. A noter que cela est possible à hauteur des 4 Go de la montre (partagé avec les applications).

Compatibilité Android et iPhone ?

La Polar M600 embarquant pour partie l’OS Android Wear, elle fonctionnera pleinement et uniquement avec un smartphone Android. Les possesseurs d’iPhone ne pourront pas bénéficier de :

  • Ajout de nouvelles applications
  • Lecture de la musique
  • Rejeter un appel avec un message défini

Notre Avis Global

Pour les heureux possesseurs de smartphone Android, la montre sport Polar M600 offre de nombreux avantages aux sportifs. Ceci grâce à la synergie entre Android Wear et l’OS Polar. Cependant les fonctions multi sport ne sont passez poussées et complètes pour ce prix. Car son prix la classe dans le haut de gamme des montres sports. La concurrence offre beaucoup plus pour ce même prix. D’ailleurs, si vous souhaitez rester chez Polar autant mettre un peu plus et acheter une Polar V800, bien meilleure en multisport, mais plus chiche pour les fonctions de type smartwatch.

Résultat du test

Design & Solidité 70%
Précision & Fiabilité 60%
Fonctionnalités 80%
Note Globale 70%

Pour les heureux possesseurs de smartphone Android, la montre sport Polar M600 offre de nombreux avantages aux sportifs. Ceci grâce à la synergie entre Android Wear et l’OS Polar. Cependant les fonctions multi sport ne sont passez poussées et complètes pour ce prix. Car son prix la classe dans le haut de gamme des montres sports. La concurrence offre beaucoup plus pour ce même prix. D’ailleurs, si vous souhaitez rester chez Polar autant mettre un peu plus et acheter une Polar V800, bien meilleure en multisport, mais plus chiche pour les fonctions de type smartwatch.

Autres informations :


  • Mémoire : 512 Mb et 4 Go de stockage
  • Batterie : 500 mAh
  • Lecteur cardiofréquencemètre : Optique 6 LEDS
  • Etanchéité : IPX 8
  • Ecran : couleur, tactile, 1,3 pouces, 240 X 240 pixels en 260 Dpi
+
Spécifications Techniques
  • Mémoire : 512 Mb et 4 Go de stockage
  • Batterie : 500 mAh
  • Lecteur cardiofréquencemètre : Optique 6 LEDS
  • Etanchéité : IPX 8
  • Ecran : couleur, tactile, 1,3 pouces, 240 X 240 pixels en 260 Dpi
+
Commentaires Amazon
+
Prix
EN BREF
Design & solidité
70 %
Précision & fiabilité
60 %
Fonctionnalités
80 %
Article précédentFitbit Charge 2
Prochain articleGarmin Vivoactive HR
Fan de randonnée depuis longtemps, je suis aussi grand fan des gadgets geeks et du quantified self. Et peut être nous croiserons-nous sur un GR ou dans une salle de Fitness

LAISSER UNE RÉPONSE