PARTAGER

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Jérôme du blog montre-cardio-gps.fr : offrant de nombreux articles et tests de qualité sur l’univers des montres sport. Il partage son expertise avec vous et compare la montre multisport Polar M430 face à ses concurrentes directes !

Mais qui est Jérôme ?

Un peu geek, mais plutôt sportif, Jérôme est comme beaucoup de monde intéressé par la combinaison des deux. La première idée à la création de son blog Montre Cardio GPS a été d’apporter des réponses à tous ceux qui se posent des questions pour choisir leur montre sport (que ce soit la première ou pas). Depuis, il essaie dans ses tests de faire la différence entre ce qui est réussi et ce qui ne l’est pas, ou entre un bon rapport fonctionnalité / prix et un prix trop cher.

Sortie de la montre multisport Polar M430

La Polar M430 face à ses concurrentes directes !Après le succès de la Polar M400 (une montre au très bon rapport fonctionnalités / prix), Polar a naturellement fait évoluer cette base solide pour sortir une montre GPS qui s’annonce déjà très concurrentielle : la Polar M430. La principale nouveauté, c’est l’intégration du tout dernier capteur cardio optique made in Polar, dont les 6 LED améliorent la fiabilité.

La Polar M430 va arriver sur un marché déjà très bien achalandé, avec de (très) nombreuses montres Garmin, TomTom et Suunto. Du coup, pour vous aider, je vais l’opposer avec ses principales concurrentes.

Comment choisir les concurrentes ?

Pour que l’opposition ait du sens, il faut qu’elles remplissent deux critères :

  • Etre dotée d’un capteur cardio optique (sans capteur optique, ce n’est plus exactement la même montre, plus le même prix non plus).
  • Etre vendue entre 200 et 230€. La Polar M430 étant commercialisée en France à 229€, il faut comparer ce qui est comparable, dans la même gamme de prix.

J’ai donc choisi deux montres de deux marques différentes : la Garmin Forerunner 35 et la TomTom Runner 2.

Chez Garmin, j’ai écarté la Forerunner 235 parce qu’elle est environ 50€ plus chère. C’est trop. Par ailleurs, dans son aspect multisport, la Garmin Vivoactive HR aurait aussi été une bonne concurrente, mais elle n’offre aucune fonctionnalité pour l’entrainement ; or c’est sur ce terrain qu’arrive la Polar M430.

Du côté de TomTom, j’ai privilégié la TomTom Runner 2, plus ancienne que la TomTom Runner 3, encore une fois pour son prix (250€ pour la TomTom Runner 3).

Choisir un point fort pour les départager

Si je devais vous convaincre rapidement et ne donner qu’un seul point fort pour chaque montre, je dirais :

  • Garmin Forerunner 35 : le facteur forme. De loin la plus légère (37g) et celle qu’on portera le plus facilement comme montre de tous les jours.
  • TomTom Runner 2 : le lecteur de musique intégré. Il vous suffit de télécharger vos playlists dans la montre, coupler un casque Bluetooth et c’est parti pour une séance de sport en musique.
  • Polar M430 : le panel d’outils pour l’entrainement. Plans d’entrainement, estimation du chrono de course, temps de récupération, charge d’entrainement, running index, training benefit.

Pour courir : choisissez la Polar M430

Les trois montres pourraient tout à fait convenir, mais ma préférence va à la M430. Elle est quand même talonnée par la Garmin Forerunner 35. Elles ont toutes les deux la possibilité de programmer des entraînements, d’être alerté par des vibrations, de personnaliser les écrans, de mesurer la cadence de foulée, d’estimer la récupération. Mais les plans d’entrainement et la charge d’entrainement sont deux outils qui peuvent aider les coureurs moins expérimentés à se préparer à un premier marathon (par exemple).

Pour le trail : choisissez la Polar M430

Si le choix de la précédente catégorie a été difficile à faire, celui pour le trail est plus facile, grâce à l’altimètre GPS (qui mesure le dénivelé) et à la fonction retour au départ de la Polar M430. De plus, la M430 a trois modes de précision GPS (1s, 30s et 60s), ce qui donne une autonomie allant de 8 à 30 heures.

Pour la natation : choisissez la TomTom Runner 2

C’est la seule qui intègre un vrai mode natation. Je m’explique. Parmi les 80 profils sportifs de la Polar M430, il y a bien un mode natation, mais elle ne mesure aucune métrique de natation, rien. La Runner 2, malgré ce que pourrait laisser croire son nom, a un mode natation en piscine avec le comptage automatique du nombre de longueurs (donc la distance et la vitesse), la cadence des mouvements et le SWOLF. Cela ne marchera par contre pas en eau libre. Attention, le capteur cardio optique ne fonctionne pas dans l’eau.

Pour le vélo : choisissez…

Entre la Garmin Forerunner 35 et la TomTom Runner 2, les deux montres sport peuvent être couplées à un capteur de vitesse, difficile de faire une différence.

Pour la polyvalence : choisissez la Polar M430

Là, il n’y a pas photo : 5 profils sportifs pour la Garmin Forerunner 35, 7 pour la Runner 2, 80 pour la Polar M430 ! Si vous êtes sportif plutôt qu’exclusivement runner et que vous avez envie d’une montre GPS que vous pourrez utiliser sur toutes vos activités, optez pour la M430. Ce n’est pas le top du haut de gamme, donc vous n’aurez pas de statistiques dédiées pour des sports spécifiques (comme le nombre de coups de rame en stand up paddle), mais vous pourrez utiliser un profil spécifique pour chacune de vos activités.

La montre multisport Polar M430 fait souvent la course en tête !

Pour du triathlon : choisissez une autre montre GPS

Aucune des trois n’a un mode multisport pour enchaîner les trois épreuves.

Comme tracker d’activité quotidienne : choisissez la Garmin Forerunner 35

L’application Garmin Connect est la plus complète de ce point de vue. Vous aurez des statistiques détaillées, en instantané ou sur le long terme, aussi bien sur votre activité (nombre de pas, distance, calories brûlées, fréquence cardiaque) que pour votre sommeil.

Pour les fonctions connectées : choisissez…

La Garmin Forerunner 35 ou la Polar M430. Toutes les deux reçoivent les notifications d’un smartphone, pas la TomTom Runner 2.

 

LAISSER UNE RÉPONSE