PARTAGER

En résumé :

Le voilà enfin, ce drone GoPro Karma. Nouvelle famille de produit destiné à remonter un chiffre d’affaires en baisse depuis deux ans déjà. Nous avons pu l’utiliser avant de le rendre hélas (GoPro a rappelé tous ces drones Karma à cause de mauvaise fixation des batteries, qui tombaient…). Voici le résultat de nos tests (surtout de notre correspondant aux Etats Unis). Est-ce que GoPro a réussi son coup ? Toutes les réponses ici !

Design & Solidité

Le drone GoPro Karma et sa télécommandeTout d’abord le drone quadricoptère Karma de GoPro est livré dans un backpack (sac à dos) qui est très bien pensé. En effet, il y a une poignée sur deux côtés et la possibilité de le porter en sac à dos grâce à des sangles réglables. C’est un très bon point et surtout très utile.
Ensuite, à l’intérieur du sac on trouve le drone GoPro Karma (4 hélices au bout de 4 bras repliables), la batterie, la télécommande et un stabilisateur (ou gimbal). L’offre est donc très complète mais il manque le principal, une action cam !!! C’est une erreur car les concurrents sérieux fournissent l’action cam. Par exemple, DJI fournit une excellente action cam avec son drone DJI MAVIC Pro pour moins de 1200 euros.

Le bouton on / off est mal placé car sur le dessus et trop facilement atteignable. Une fois poussé il est simple à piloter : décollage en pressant un bouton, puis on utilise les sticks pour piloter : direction, déplacement, pivot, vitesse, etc. Un autre Joystick permet d’incliner la caméra.

Pour le pilotage le choix de GoPro est de proposer une télécommande dédiée en caoutchouc noir ressemblant à une console de jeux. C’est un parti pris plutôt fort de la part de GoPro, mais assumé. Elle est moins imposante que celle de certains concurrents comme celle de Parrot avec sa télécommande imposante. Sur le dessus il y a un écran de 5 pouces. La résolution de 720p est en live.

La liaison entre le drone Karma et la télécommande est indiquée pour un kilomètre. C’est-à-dire que tant que vous êtes en droite ligne de votre drone, vous le piloterez sans souci et pourrez prendre des vidéos. La distance est moins importante que la concurrence mais elle est amplement suffisante pour des drones de loisir.

La stabilisation est assurée par le Karma Grip ou Gimbal qui est autonome ! C’est une « manette » fournie dans le sac à dos et qui est montée sur le drone Karma. Il est également utilisable en le tenant à la main et il est compatible avec toutes les fixations GoPro. Ce qui permet, théoriquement (car pas testé encore), de fixer le stabilisateur sur un casque, etc. Ce stabilisateur est vendu avec la version complète du drone Karma pour environ 1200 euros ou plus de 300 dollars seuls. De base c’est une bonne idée et apporte un excellent accessoire, mais cela fais passer le poids du drone au delà du kilo. Ce qui est dommageable pour du drone de loisir : Un point noir concerne le poids. Celui-ci dépasse les un kilo alors qu’un drone DJI MAVIC Pro est sous les 800 grammes. Sachant qu’un rapport de la SGDSN (secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale) assure qu’à partir d’un kilogramme un appareil « est en mesure d’emporter une grenade légère »… Et enfin, à partir de juillet 2018 les drones de plus de 800 grammes devront être déclarés via un enregistrement en ligne et équipés de dispositifs sonores et lumineux. A vous de voir.

Une question se pose quant à l’étanchéité du drone Karma. Que ce passe t’il quand le drone est loin et que la pluie tombe ? Le drone aussi ?

Le GoPro Karma Grip est indiqué pour deux heures d’autonomie (il se recharge avec l’alimentation fournie dans le backpack), à vous les selfies intelligents avec des images hyper stable !

Qualité vidéo

Le drone GoPro KarmaEtant donné que l’action cam est à ajouter au drone GoPro Karma, la qualité vidéo peut être très variable. Ce drone est donc compatible avec les actions cam GoPro Hero 4 Silver, GoPro Hero 4 Black, GoPro Session, GoPro Hero 5 Session et GoPro Hero 5 Black. Je vous enjoint de suivre les liens qui mènent aux tests. Cependant le GoPro Karma ayant été testé avec une action cam GoPro Hero 5 Black voici notre avis.
Les différentes définitions disponibles sont : 4K 30ips, 2,7K à 60ips, 1440 80ips, 1080 120ips et quelques autres sans intérêt. Et c’est la première fois que GoPro propose un stabilisateur vidéo ! Avant ce modèle, il fallait soit utiliser une gimbal (une perche / poignet avec gyroscope) soit retraiter l’image au moment du montage. Les courageux enregistrés en 2,7 k 1440p (avec la GoPro Hero 4 Silver par exemple) et ils recadraient l’image. De la bidouille plutôt pénible. Sur cette GoPro Hero 5 Black, il y a donc un stabilisateur, mais celui-ci n’est pas optique et donc moins efficace que beaucoup de smartphone haut de gamme. A noter que la stabilisation n’est pas utilisable en 4K, mais uniquement en 2.7K et sous des fréquences d’image inférieurs à 60 ips. Pour la défense de GoPro, la meilleure action cam qui est la Garmin VIRB Ultra 30 ne propose pas de stabilisation ni en 4K ni en en 2.7K.
La stabilisation numérique facilite l’utilisation et raccourcit les temps de montage mais ce n’est pas encore du haut de gamme, malgré son prix élevé…
En plus de la stabilisation numérique, l’action cam est à fixer dans la Gimbal fournit, ce qui apporte un plus considérable dans la qualité des vidéos et c’est un réel atout pour ce drone.

Les modes photos apportent quelques réglages mais rien de renversant ou apportant une meilleure qualité d’image. Seule chose à signaler c’est le mode « Burst » qui capture 30 images par seconde, mais comme souvent, c’est encore l’action cam Garmin VIRB Ultra 30 qui offre plus, avec du Burst à 60 images seconde (sans intérêt mais techniquement plus avancé) !
Pour finir avec les modes photos, sachez que les professionnels vont y trouver le format RAW. Celui-ci apporte plus de qualité, de détails, etc. Mais est-ce que les pros utilisent une action cam pour prendre des photos ? L’utilisateur classique n’utilise que le format JPEG qui est très bien au niveau qualité.

Nos tests de nuit donnent presque les mêmes résultats qu’avec les modèles de GoPro précédentes. Soit un résultat pas très exploitable (beaucoup de bruit par exemple), à moins de filmer à côté de multiples sources de lumières.

Trop cher avec la caméra !

Fonctionnalités

Les fonctions fournit semblent nombreuses mais il en manque des majeurs. Les basiques sont présent comme par exemple à 15% de batterie, le drone débute sa procédure de retour « A la base », fonction devenue classique et très utile. Une autre bonne idée est la possibilité de s’entraîner chez soi avec un programme dédié.

Pour moi, le plus intéressant c’est de pouvoir réaliser des prises de vue avec un écran déporté et GoPro l’offre. Il s’agit d’une application pour smartphone nommée « GoPro Passenger ». Ainsi, vous pouvez piloter votre Drone GoPro Karma pendant que le smartphone de votre ami réceptionne le flux vidéo en live et contrôle la caméra. Excellent.

Les programmes « Auto Shot Paths » sont une bonne idée et offre quatre possibilités :
« Dronies » qui prend des selfies par devant ou derrière, « Cable Cam » qui filme selon deux points, « Reveal » et « Orbit » qui filme suivant un cercle et une altitude.

Les fonctions manquantes sont : un « Follow-me » permettant au Drone Karma de suivre le sportif en action. C’est fort dommage car cette fonction est une avancée dans le drone sportif. Peut-être dans une future mise à jour du logiciel. Note aux pilotes de drone de course : il n’y a pas de capteur d’obstacle.
La fonction « Simulation et entrainement au pilotage » ressemble à un « jeu vidéo » pour s’entraîner au pilotage en intérieur.

Notre Avis Global

Le drone GoPro Karma est bon dans son concept et la stabilisation de la caméra. Mais son prix et surtout ses fonctionnalités ne justifient pas son prix élevé qui place le GoPro Karma bine plus cher qu’un DJI MAVIC Pro par exemple. Celui-ci étant un cran au dessus du GoPro.
Mais si vous êtes un pilote de drone débutant tournez-vous d’abord vers des drones moins chers pour vous faire la main.
Le drone doit « ressortir » vers mars / avril 2017 pour 869 euros sans caméra et 1200 euros avec une GoPro Hero 5 Black. Le stabilisateur (Karma Grip) est vendu seul à 329 euros

Résultat du test

Design & Solidité 65%
Qualité vidéo 90%
Fonctionnalités 65%
Note Globale 73%

Le drone GoPro Karma est bon dans son concept et la stabilisation de la caméra. Mais son prix et surtout ses fonctionnalités ne justifient pas son prix élevé qui place le GoPro Karma bine plus cher qu’un DJI MAVIC Pro par exemple. Celui-ci étant un cran au dessus du GoPro.

Autres informations :


  • Poids : 1006 Grammes (sans caméra)
  • Vitesse : 54 Km (soit 15 m/s)
  • Distance maximale : 3 kilomètres
  • Altitude maximale : 3200 mètres
  • Poids : 1006 Grammes (sans caméra)
  • Durée de vol : 20 minutes
+
Spécifications Techniques
  • Poids : 1006 Grammes (sans caméra)
  • Vitesse : 54 Km (soit 15 m/s)
  • Distance maximale : 3 kilomètres
  • Altitude maximale : 3200 mètres
  • Poids : 1006 Grammes (sans caméra)
  • Durée de vol : 20 minutes
+
Commentaires Amazon
+
Prix
EN BREF
Design & Solidité
65 %
Qualité vidéo
90 %
Fonctionnalités
65 %
Article précédentFeetME Sports
Prochain articleThermo Peanut
Fan de randonnée depuis longtemps, je suis aussi grand fan des gadgets geeks et du quantified self. Et peut être nous croiserons-nous sur un GR ou dans une salle de Fitness

LAISSER UNE RÉPONSE