PARTAGER
Garmin Forerunner 225
Garmin Forerunner 225

Nouvelle montre moyen-haut de gamme chez Garmin avec la Garmin Forerunner 225. LA nouveauté de cette montre running est la mesure de la fréquence cardiaque directement au poignée, adieu la ceinture cardio qui gratte ou pire qui provoque des allergies pour certains. Mais est-ce un apport utile et nécessaire ? Est-ce que le cardio optique façon Garmin est bien implanté ? Le cardio optique est-il l’égal d’une ceinture cardio ? Toutes ces questions et autant de réponses ici !

 

 

Design, ergonomie et autonomie de la Garmin Forerunner 225

Le design de la 225 est celui de Garmin depuis des années, c’est donc une montre ronde avec un petit côté classieux. Du côté de l’écran il est couleur et non tactile. Un classique chez Garmin. Par contre, avec les technologies qui évoluent j’aurais aimé avoir un affichage qui prenne plus de place sur l’écran de la montre. En effet, les bords noir ne sont là que pour la « déco »… Sinon, les couleurs sont « tièdes » mais lisibles facilement et le rétro éclairage est correct. De plus, les couleurs de l’écran son personnalisable (même si c’est anecdotique).

Pour nos tests j’ai porté la Garmin Forerunner 225 plusieurs jours et il s’avère que cette montre est faite pour être portée ponctuellement pour les entraînements. Ce qui implique que les fonctions traqueurs d’activités ont peu d’intérêts.
Côté autonomie, Garmin promet un mois en mode montre écran allumé en permanence et avec le GPS et le cardio en fonction : 12 heures environ.

Au niveau du chargement de la montre, c’est encore une « innovation » Garmin car la pince chargeuse est différente des autres modèles Garmin. Vous avez surement noté mon sarcasme car bientôt il y aura une pince / bidule chargeur pour chaque montre. Vivement que Garmin uniformise le tout pour chaque famille de montre. Ce sera plus de simplicité d’utilisation pour tous les sportifs.

Garmin Forerunner 225 et son épaisseur
Garmin Forerunner 225 et son épaisseur

Les différences avec la Forerunner 220 ?

Il y en a peu mais elles sont de tailles ! ainsi, les fonctions running son identiques à la montre Garmin Forerunner 220 avec en supplément un lecteur cardio optique sous le bracelet. Enfin, il y a la venue des fonctions traqueurs d’activités avec le calcul des pas, etc. Ces fonctions sont les mêmes que sur les Garmin Vivofit (bracelet connecté), Vivoactive (montre) et Vivosmart (traqueur d’activité). Au niveau matériel, la 225 fait plus de 13 grammes et 4 millimètres d’épaisseur. Donc, autant acheter cette montre (revendez votre Garmin Forerunner 220 d’occase et la 225 coûtera encore moins chère) !

Les fonctionalités

Fonctions traqueurs d’activité

Pour nos tests on a porté la 225 d’un côté et une montre Activité Pop de l’autre. Il s’avère que le compte de pas n’est pas le même à la fin de la journée. Sur la Withings Activité Pop j’ai marché 4 950 pas et la Forerunner 225 n’en compte que 4 195 pas. Sur ce coup je vais faire confiance à la montre traqueur de Withings. Certes, ce n’est pas si important que cela. Cela indique juste que le mode traqueur d’activité est bien un gadget sur la Garmin. Mais le vrai intérêt de cette montre c’est… Le running !

S’entraîner avec la Forerunner 225

La seule différence avec les Forerunner 220 par exemple, c’est qu’il vous faut serrer au plus près la montre sur votre poignée au risque de ne pas avoir la bonne mesure cardio. Mise à part cela, rien ne changera dans votre quotidien de runner. Au niveau confort sachez que le bracelet en caoutchouc est très agréable et que les réglages sont facilité car il y a de nombreux « trous » disponible.

Que penser des capteurs cardio optiques ?

Comment cela fonctionne ? Sous la montre, il y a un émetteur de lumière (qui envoi donc la lumière vers la peau) ainsi qu’un capteur qui récupère et analyse la lumière renvoyée. Ce capteur va analyser la lumière de retour et les variations de la pression sanguine (qui modifie la lumière).

En même temps que le lecteur cardio optique, Garmin offre une mini innovation ! Il s’agit un cercle de caoutchouc sous la montre qui a pour fonction de coller (par succion) au mieux la montre au poignée pour une meilleure lecture de sa fréquence cardiaque (et éviter une mauvaise lecture des LED). C’est une excellente idée de Garmin, qui a repris le système de cardio optique à MIO mais la amélioré pour plus de finesse de mesure et de confort. De plus, la mesure du cardio est vraiment rapide, aux alentours de quelques secondes à peine (nous avons pratiqué environ 30 mesures de la FC sur une journée et à chaque fois la mesure était correcte et très rapide – Je pense que cela est du au caoutchouc sous la montre).

Pour vérifier l’exactitude des mesures nous avons comparé la lecture cardio optique de la Forerunner 225 à la mesure par ceinture avec une montre Polar. La différence est vraiment minime (juste quelques battements de différences). C’est donc un grand oui pour abandonner vos ceintures !!!

A noter que la lecture cardio optique n’est pas si récente, nous avions testé la première montre, la MIO Alpha avec cette technologie en mai 2013. Il y a également l’Apple Watch (je vous rassure, la montre Garmin n’a pas les problèmes de l’Apple Watch. L’Apple a des soucis de lecture des peaux plus sombre – Les peaux foncés reflète moins la lumière et il faut un logiciel plus performant), l’Epson SF-810 et une montre Fitbit qui utilise cette technologie.

Est-ce que l’on craque pour cette montre running ?

Jeter vos ceintures cardiofréquencemètre et adopter la montre running Garmin Foreruner 225 ! C’est clair et net !

Résultat du test

Design, ergonomie et autonomie 80%
Fonctionnalités 80%
Intérêt pour le sport 90%
Note Globale 83%

La Garmin Forerunner 225 est destinée aux coureurs exigeants qui ne souhaitent pas investir de trop (pas trop du moins) ! En effet, tout est là  : un cardio optique précis, un écran couleur lisible, une personnalisation de la montre importante et une bonne autonomie. Sans oublier les fonctions running avec la qualité Garmin. Que demander de plus ?

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Manuel
    bon récapitulatif des avantages de la FR225.
    Petit correctif en fin d’article : il s’agit de l’Epson SF-810 (et non 820).

  2. Bonjour,
    Cette montre est très intéressante sur le papier. C’est sûr que le capteur optique permettra de contrôler sa fréquence cardiaque sans avoir la gène de la ceinture cardiaque.
    A voir quand même la différence du nombre de battements car pour un entrainement précis, si on est dans la limite entre deux fréquences de travail, on peut se retrouver dans la mauvaise sans le vouloir forcément.
    A bientôt,

LAISSER UNE RÉPONSE